Bonnes nouvelles !

L'attention donnant vie... unissons-nous pour célébrer les bonnes nouvelles !

500 tortues vont retrouver leur liberté à Madagascar grâce à une équipe du Var

Bientôt libres ! 500 tortues rayonnées, une espèce en danger, ont été sélectionnées pour un premier relâché expérimental. 

En Allemagne, le climat est

au centre du débat politique

En Allemagne, la mobilisation pour le climat est très importante, avec 1,4 millions de manifestants le 20 septembre. Durant la semaine du 7 octobre, Extinction Rebellion a mené de nombreux blocages, avec succès. Et la question climatique est un enjeu politique crucial.

Pendant ce temps,

au Cananda...

Les services de police apprennent et pratiquent la méditation auprès d'un moine tibétain !

Dans les écoles du Danemark, les cours d'empathie sont obligatoires

Ressentir et comprendre les émotions de son entourage : tel est l'objectif de ces cours uniques au monde...

Dont la France devrait peut-être s'inspirer.

Sur la côte ivoirienne, d’anciens braconniers

protègent les tortues

Dans la région ivoirienne de Grand-Béréby, une ONG est parvenue à créer un havre pour quatre espèces de tortues menacées en enrôlant d’anciens braconniers dans le but de les protéger.

Comment la jeunesse s'est mise

en marche pour le climat

Parti de Suède en août dernier, le mouvement des grèves scolaires pour le climat s'est progressivement étendu en France avec un rassemblement  à Paris devant le ministère de la Transition écologique ainsi qu'une journée d'action nationale.

10 signaux qui montrent que la transition écologique est en bonne voie

Le climat se réchauffe et la biodiversité se dégrade. Certains experts prédisent même un effondrement prochain de notre civilisation. Et pourtant entre développement des énergies renouvelables, transformation de l’agriculture ou l’engagement des entreprises à s’aligner sur l’Accord de Paris, le WWF, associé à la Banque de France, identifie 10 signaux qui montrent que tout n’est pas perdu.

Les écoles anglaises expérimentent la méditation

 Le gouvernement britannique lance un programme test de méditation à grande échelle, pour améliorer la santé mentale et le bien-être des écoliers.

L’aromathérapie

au cœur de l’hôpital

Infirmière depuis 30 ans dans le service d’onco-hématologie des Hôpitaux civils de Colmar, Catherine Maranzana s’est formée à l’aromathérapie et a progressivement converti l’ensemble des services de l’hôpital aux vertus des huiles essentielles. Une petite révolution !

Stop à l'élevage !

Les animaleries californiennes vont contribuer à secourir les animaux.

Depuis le 1er janvier dernier, l'État de la Californie a interdit aux animaleries de vendre des chiens, des chats ou des lapins qui proviennent d’élevages sous peine d'amende.

La Californie, souvent jugée en avance par rapport aux autres États américains, le prouve une nouvelle fois avec cette résolution.

Les semences traditionnelles de nouveau légalement en vente !

 

Personne n’en parle et pourtant !!! un grand pas en avant pour la biodiversité vient d’être franchi !

Depuis le 2 octobre dernier, il est de nouveau légal de vendre n’importe quelle semence traditionnelle en France. Un jour à marquer d’une pierre blanche !

L’article 78 de la loi «egalim» autorise donc 90% des variétés utilisées traditionnellement et qui étaient interdites, à revenir dans nos champs, nos jardins potagers et nos assiettes.
Avant cette loi, seul l’échange de graines entre particuliers était possible ainsi que la vente directe. Mais des associations telles que Kokopelli, étaient dans l’illégalité totale d’où les incessantes attaques à leur égard. Maintenant des sociétés multinationales agro-alimentaires comme Bayer-Monsanto, Dupont ... qui ont essayé de monopoliser depuis des dizaines d’années la vente de graines grâce au catalogue du Groupement National Interprofessionnel des Semences et des plants, n’auront plus la mainmise sur notre alimentation.

Nous sommes libres d’acheter, de planter et de récolter toutes les semences les mieux adaptées à nos goûts, nos terres et aux conditions climatiques.

Comme le fait remarquer l’avocate Blanche Magarinos-Rey, qui se bat aux côtés de Kokopelli depuis des années tant sur le plan français qu’européen, cela concerne « des milliers de variétés traditionnelles qui nous ont été confisquées, depuis 1949, par une réglementation abusive. Il s’agit aussi de toutes les variétés nouvelles qui pourraient être élaborées par les amateurs de la biodiversité ».

Un pas avait déjà été fait en avril 2018 par le parlement européen en autorisant les agriculteurs bio, en échange d’une simple déclaration préalable, à planter les semences traditionnelles non inscrites au catalogue du GNIS.

La chambre nationale disciplinaire des médecins annule en appel la radiation de l'ordre des médecins du professeur Joyeux !

Pour la première fois, un dauphin semble montrer des capacités d'apprentissage.

Connaissez vous Kylie, la dauphin polyglotte ?

Le Costa Rica va fermer tous ses zoos

et libérer tous les animaux en captivité !

Le Costa Rica est le premier pays au monde à fermer ses zoos et à relâcher les animaux en captivité. Le Costa Rica est un pays avec une biodiversité exceptionnelle, il détient environ 4 % des espèces connues dans le monde. Malheureusement, le pays est contractuellement obligé de garder deux de ses zoos ouverts pendant une décennie. Pourtant, après cela, ils prévoient de les fermer au profit d’un habitat sans cage pour les animaux qui y vivent.

Victoire pour les abeilles

La Commission Européenne a voté l’interdiction définitive de trois néonicotinoïdes, types de pesticides responsables de la mort des abeilles. La clothianidine, l’imidaclopride et le thiaméthoxame disparaîtront bel et bien de nos champs. Ces néonicotinoïdes, diffusés pour la protection des plantes et pour lutter contre les insectes nuisibles, agissent sur le système nerveux des abeilles, provoquant leur mort. Leur usage était déjà restreint dans l’UE, une majorité d’états de la Commission Européenne a cette fois voté pour leur interdiction définitive, le vendredi 27 avril 2018.

 

La ville de Strasbourg décide d'interdire

les animaux sauvages dans les cirques

Par le biais d’un vœu adopté en conseil municipal, lundi 16 avril, la ville de Strasbourg a pris position contre les cirques mettant en scène des animaux sauvages. La capitale alsacienne s’engage à promouvoir les spectacles respectueux du bien-être animal. Une décision saluée par les associations de défense animale.

Découvrez Mercy

La chanson de Madame Monsieur qui représentera la France à l'Eurovision !

Une étudiante fait une découverte primordiale dans la recherche sur le cancer...

"Le monde est ce que je suis", l'édito de Miguel, entrepreneur évolutionnaire...

D'ici 2027, EasyJet rendra disponible des avions électriques pour des courts trajets, tels que Paris-Londres ou Paris-Amsterdam.

 Le conseil d'état vient de légaliser l’arrêté de Ségolène Royal interdisant la reproduction des orques et des dauphins en captivité.

 

Cette avancée historique signe à terme l’arrêt des delphinariums sur le territoire français. L'argument pris pour cette décision est les conditions déplorables de détention de ces animaux. Après l'Inde qui a reconnu les dauphins comme des personnes non humaines et ont interdit leur détention, cette prise de position de notre pays est un signal fort aux autres pays européens.

 

Le début d'une prise de conscience internationale sur la condition animale ?

L’Ordre National des Vétérinaires s'oppose à la présence d'animaux sauvages dans les cirques...

Des consommateurs ont proposé à quatre-vingt éleveurs d’une petite coopérative laitière de la Bresse de leur acheter leur lait un tout petit peu plus cher, en échange d’une haute qualité garantie.

La chaîne solidaire s’est mise en place et le lait équitable est un succès commercial.

Savez-vous qu'une simple pratique de méditation peut rallonger les télomères dans les cellules, augmenter de 30% le taux de télomérase, diminuer de 50% le risque de rechute en cas de dépression, et bien plus encore ? Arte a publié récemment un documentaire fantastique sur le sujet.

Le Salvador est officiellement devenu le premier pays au monde à interdire les mines de métaux sur son territoire, estimant qu’il s’agit d’une activité nuisible pour la santé publique et l’environnement.

Un jeune mexicain invente un soutien-gorge dépisteur du cancer du sein.

Au Pakistan, une mystérieuse cité antique a été découverte. Connaissez-vous Mohenjo Daro ? Il semble s'agir d'une des plus anciennes cités antiques dans le monde. Les archéologues s'efforcent de faire connaître et de préserver cette ville plurimillénaire et dotée d'égouts, de chasses d'eau, de bains publics...

Cet article du Point du 16 mai 2017 vous permet de la découvrir :

L'Inde veut développer la technologie de l'énergie libre malgré les menaces !


L’Inde est fière de son programme relatif à l’Energie Libre et ne compte donc pas censurer le générateur à Energie Libre de Paramahansa  Tewari :
De nombreux Indiens disent que le travail de Tewari sur le  R.L.G. (Reactionless AC Synchronous Generator). ne sera jamais censuré.
L’inde est consciente du risque pris à mettre en œuvre un tel programme vis-à-vis des pays à Pétrodollars comme les USA, le Royaume Uni et l’Arabie Saoudite, risque pouvant aller jusqu’à des réponses militaires.
C’est pourquoi l’Inde a aligné son propre programme militaire sur celui de la Russie qui à présent tient tête avec les autres pays des BRICS contre la cabale « Nazionist » imposant toutes sortes de sanctions pour le détruire.
Dans le passé l’alliance des BRICS a promis de libérer, pour une utilisation responsable, toutes les énergies censurées comme par exemple "l’Energie Libre"  ; on dirait qu’ils tiennent parole.

Pour en savoir plus : http://rustyjames.canalblog.com/archives/2016/03/29/33583341.html

Nous recherchons où ce projet en est de nos jours en Inde et vous tiendrons informés.

La Suède donne l'exemple...

Le 10 mai 2017, le gouvernement suédois a déclaré que l’adoption de politiques de vaccination obligatoire ou coercitive contrevenait aux droits constitutionnels du public, et que la Suède n’utilisera pas la coercition pour imposer des vaccins dans les politiques gouvernementales.

Un bel exemple à suivre pour tous les pays...

Ocean Clean up

Motivé par le fait que chaque année des milliers d'animaux marins sont victimes de plastiques abandonnés par les êtres humains dans la nature, un jeune Hollandais de 20 ans a inventé un systeme révolutionnaire : Ocean Cleanup.
Initialement prévu pour être déployé en 2020, Ocean Cleanup, le projet de Boyan Slat sera finalement lancé d’ici un an. Élaboré sous la forme d’une grande barrière en V longue de 100 kilomètres et imaginé pour intercepter les plastiques voguant grâce aux courants, l’initiative évolue et se transforme en une trentaine de barrières d’un à deux kilomètres et reliées à desancres flottantes.  Ce nouveau système est plus simple et rapide à fabriquer, moins coûteux et plus performant.Selon les prévisions, il serait ainsi possible de nettoyer 50% du Pacifique en 5 ans. Lien du site en anglais : https://www.theoceancleanup.com

Le 7 mai 2017, comme chaque année, s'est tenue la journée mondiale du rire.

Lien : http://www.youtube.com/watch?v=7z27CamKseY

​Bonnes nouvelles du côté des vaccins

Le Conseil d'Etat a pu être saisi suite au succès de la pétition sur le vaccin DTP (diphtérie, tétanos, poliomyélite) emmenée par le Pr. Joyeux  et l'IPSN (Institut pour la Protection de la Santé Naturelle)...
Récemment, le Conseil d'Etat rendait sa décision : il a enjoint au gouvernement « d'assurer la disponibilité des seuls vaccins obligatoires » sans qu'ils soient automatiquement associés à d'autres vaccins facultatifs…

Lien : http://mobile.lemonde.fr/sante/article/2017/01/16/l-etat-bientot-contraint-d-assurer-la-disponibilite-des-seuls-vaccins-obligatoires_5063638_1651302.html

Saviez-vous qu'en 2 ans la Normandie compte 30 % de plus d'agriculteurs Bio ?

Lire l’article dans Ouest-France du vendredi 3 février 2017, et en édition numérique.

Stop aux OGM

Le Burkima dit stop au coton OGM de Monsanto et fait une super récolte... Apparemment, les agriculteurs de ce pays ne regrettent pas du tout leur choix...

Quand les agriculteurs prennent les rênes :

Comment faire pour vendre sa production maraîchère directement aux consommateurs, en esquivant les réseaux de distribution traditionnels, qui alourdissent la facture des consommateurs et réduisent comme peau de chagrin les marges des petits producteurs ? Ils sont 35 agriculteurs ou paysans alsaciens a s’être posé la question. La réponse fut toute simple… Se regrouper pour acheter un supermarché !
Les initiatives paysannes pour passer outre la grande distribution se multiplient ces derniers temps. A l’image des 35 agriculteurs du Grand-Est qui se sont regroupés pour racheter une grande surface à Colmar, et y vendre leurs produits directement du producteur au consommateur.

Adresse

Anandamath

Hameau des Peyres

05300 EOURRES

04 92 20 23 35

Nombre de visites
Nous trouver